.

Les derniers décrets publiés avant la démission du Gouvernement

C’était le mercredi 10 mai 2018 que les ministres ont tous décidé de démissionner. La décision était sans retour et très bien étudiée et très bien discutée.

Les Ministres se sont retirés ce jour-là, mais ils ont profité des derniers jours pour publier quelques décrets au Journal Officiel.

Il s’agissait d’une sorte de mesures qui leurs tenaient à cœur mais aussi des mesures qui pourraient bien embarrasser leurs successeurs. Ceci était pour eux primordial et extrêmement nécessaire.

 

Des décrets au profit des travailleurs uniquement ? 

En effet, avant leur départ, ils ont tout prévu. Certains cartons de documents étaient à conserver, d’autres étaient bien au contraire à faire disparaître carrément. Des dossiers comme ceux du Ministère du Travail par exemple iront à la broyeuse, d’autres seront conservés dans les archives. Pour eux, c’était important que tout doit être en ordre pour la nouvelle équipe qui prendra ses fonctions cette semaine.

Jusqu’au dernier moment, les ministres ont signé des décrets. Ces derniers jours, le nombre de décrets a explosé : une centaine en une courte période, vendredi 10 mai, 377 mesures ont été publiées au Journal Officiel. Un chiffre énorme par rapport à l’habituel. Avant de quitter leurs fonctions, les ministres ont surtout cherché à tenir leurs promesses et à tenter de les rendre irréversibles et intouchables. C’était justement l’objectif.

 Quelles sont les améliorations faites sur la loi du travail ? 

En effet, il s’agissait de plusieurs décisions dont la plupart sont très importantes. On cite à ce propos :

  • L’obligation faite aux propriétaires de bureaux de réduire leur consommation d’énergie.
  • Un décret qui impose aux plateformes numériques, de type « Uber », de protéger les travailleurs indépendants en cas d’accident du travail.
  • Même chose pour l’emblématique Loi Travail, en effet tous les décrets sur la loi El Khomri ont été pris, donc de ce point de vue là, la loi Travail est applicable.

Le gouvernement a t-il trouvé des solutions pour le chômeurs ? 

La Ministre a aussi agréé in extrémise la convention qui définit les règles d’indemnisation des chômeurs pour les trois ans à venir. Un décret qu’Emmanuel Macron devra défaire par une loi, s’il veut comme il l’a promis reprendre la main sur l’UNEDIC.

Beaucoup de décisions ont alors été prises à ce propos. En tant que citoyen français, il est important que vous soyez au courant de tous ces changements et que vous soyez surtout informé quant à l’évolution faite dans votre pays afin de pouvoir bénéficier de vos droits les plus fondamentaux.

Le problème qui se pose aujourd’hui et qui peut en quelques sortes nous inquiéter, le citoyen travailleur ou chômeur soit-il bénéficie-t-il réellement de ses droits ? Sommes-nous réellement en train de vivre dans un pays de droits ? Le niveau de vie est-il amélioré ou devra-t-on plutôt changer de stratégie et trouver d’autres solutions plus efficaces et qui s’adaptent plus au besoin du citoyen ? ? Le gouvernement de Macron va-t-il tenir ses promesses et répondre aux différents besoins des français quel que soit le rang social ?  

 

 

 

Rappel immédiat

×