.

Nouvelles dispositions contre l’ultra-maigreur des mannequins

Nouvelles dispositions contre l’ultra-maigreur des mannequins

Deux décrets publiés au Journal Officiel, le vendredi 05 mai pour donner l’exemple, c’est de cela dont il est question au sujet de la loi Mannequin. Désormais, les modèles devront fournir un certificat médical pour attester de leur bonne santé et en cas de retouches sur les photos, il faudra le signaler. Des mesures qui visent à prévenir l’anorexie chez les mannequins mais aussi chez les jeunes femmes.

Pour faire disparaître des podiums les mannequins trop maigres, deux mesures entrent en vigueur le vendredi 05 mai. Désormais pour être modèles, ces jeunes femmes devront présenter un certificat médical et sur les photos corrigées, obligation d’inscrire la mention « photographie retouchée ».

L’objectif de ces deux mesures chocs : éviter que la maigreur extrême ne devienne une référence pour les jeunes femmes.

Cependant, le contrôle médical imposé aux mannequins n’est pas assez strict. Car en effet, ce certificat médical est valable deux ans, sauf que bien souvent les mannequins sont confrontés à une perte de poids subite à effet « yoyo » en fonction des contrats qui s’offrent à elles.

Les magazines et agences de mannequin qui ne respectent pas la loi risquent jusqu’à 6 mois de prison et 75 000 euros d’amende.

Rappel immédiat

×